• un adieu un au revoir

     a mon compagnon a mon compagnon a mon compagnon

    Qu'il est long le temps présent Quand plus rien n'est comme avant Tout me fait si mal sans ton amour Mais je garde au fond de moi Tant de souvenir de toi D'une vie où tu étais là chaque jour Un adieu un au revoir Tu es là, vivant dans ma mémoire Ici ou bien ailleurs, viendrons des jours meilleurs  ( emprunte a la chanson un adieu ;un au revoir de hubert latulippe )

     

     

    par ce blog je vais vous faire partager les treize ans que nous avons passe avec ce chien qui en aucun cas pour nous a été considéré comme un animal ou un objet; dés le début de notre rencontre nous l'avons considéré comme faisant partie intégrante de notre foyer;ou que nous allions"ALTO" était de la partie.. si par hasard ce qui n'a arrive qu'une fois il était refuse au restaurant ;et bien nous allions ailleurs. mais pour nous il était inconcevable soit qu'il reste a la maison ;ou qu'il soit dans la voiture... "ALTO" m'a beaucoup donne ;surtout quand je me suis retrouve a la retraite; il a partage mes promenades. était la quand çà allait mal ; toujours en train de m'attendre;bien qu'il aimait sa maîtresse mais la relation n’était pas la même.. vous allez le retrouver sur nos photos de vacances. il me manque ..jamais j'aurai cru que ce serai a ce point;chaque jour son image me reviens .. mais nous nous disons que sa vie a été belle. et que beaucoup de gens qui ont des animaux ne les considèrent pas comme un objet ;ou au début comme une jolie peluche.. vous prenez un animal c'est un contrat pour beaucoup d’années ; pour moi cela n'a pas été assez long.merci de m'avoir lu..et j'ajouterai une chose"des fois vaut mieux la compagnie de son chien ;que celle de certains humains;vous êtes sur qu'il n'y aura aucune trahison leur fidélité est sans égale " .c'est très dur des fois de revoir les photos; mais je lui devait bien cela on ne peux pas oublier cette bête que l'on a aime du jour au lendemain ;aurais je le courage d'aller jusqu'au bout .....la est la question..mais je lui devais bien cela; on ne peux pas effacer cette amitié d'un revers de main; la chose que j'ai promise aussi c'est qu'il ne sera pas remplace;mon épouse vous dira que je l'avais déjà dit avec les autres ;mais celui la fut une exception déjà primo les autres n'avaient pas accès a la maison comme lui;bien sur ils dormaient dans le garage;mais étaient interdit dans le logement. pourquoi lui alors me direz vous;décision de mon épouse au vue de l’état ou on l'avait récupéré; elle m'a dit il vivra avec nous point ..et je l'ai pas regrette ..

     a mon compagnon

     

    c'est sur cette plage que j'ai passe mes dernières vacances

     

  • moulin de keriolet

    moulin de keriolet

     

    moulin de keriolet

     

    moulin de keriolet

     

     

    Au coeur d'un vallon et à quelques pas de la mer se dresse cet impressionnant moulin. Edifié en 1868, il est alors équipé d'une pirouette (petite roue horizontale) mais le meunier choisit en 1878 de transformer son moulin. Profitant au maximum de sa chute d'eau,  il installe une roue de 8 mètres de diamètre.

     


  • beuzec cap suzin

    beuzec cap suzin

     

    Bourg du Finistère, en région Bretagne, Beuzec-Cap-Sizun prend place à mi-chemin entre Douarnenez et la pointe du Raz. Installé sur la côte, il se situe à une quarantaine de kilomètres de Quimper, non loin de Pont-Croix, Audierne et Plouhinec.

    Peuplé dès le Néolithique, le territoire de Beuzec-Cap-Sizun se développe au Moyen Âge, notamment avec la création de sa paroisse issue du démembrement de la paroisse de l'Armorique primitive de Plogoff. Lourdement touchée par les affres de la Seconde Guerre mondiale, la commune a su cependant conserver un riche patrimoine architectural et culturel à découvrir le temps d'un séjour dans la région.

    beuzec cap suzin



  • anse du loch a primelin

     

    c'est encore a Primelin que nous sommes revenu pour notre enieme fois pour profiter de ce coin que l'on adore..

    anse du loch a primelin

    anse du loch a primelin

    Rapidement après la construction de la digue en 1906 (longueur 76m), la flottille de bateaux augmenta considérablement, du fait de la sécurité qu’apportait l’ouvrage. Et c’est tout naturellement qu'en juin 1908 les pêcheurs réclamèrent, par une pétition aux pouvoirs publics, l’allongement du " môle ", abri du port.
       Les ingénieurs avaient, en conséquence, établi un avant-projet sur une longueur supplémentaire de 60 mètres environ, et évalué à 40.000 Francs la dépense de l'entreprise, pour deux tiers à charge de l'état, et l'autre tiers à charge des intéressés locaux.
       En mai 1910 une somme de 13.334 Francs est votée par la municipalité, en mars 1911 un crédit est accordé. La construction commence en 1912 et se termine en 1913. 64 mètres furent ajoutés à la digue, ce qui porta sa longueur à 140 mètres. La municipalité de Plogoff ne voulut pas participer aux frais de la construction, bien que des bateaux de la commune y mouillaient.

    anse du loch a primelin

     

    anse du loch a primelin

     

    anse du loch a primelin

     

    anse du loch a primelin

     

    anse du loch a primelin

     

     

     


  •  

    saint cyprien (24)

    cette photo a ete empruntee au net si cela gene vous me le dites je la retirerai aussitot merci

    la cité médiévale de Saint Cyprien, son abbatiale et son clocher donjon du XIIème, l’église romane du prieuré de Redon Espic,

    saint cyprien (24)

     

    saint cyprien -castels(24)

     

    saint cyprien -castels(24)

     

    saint cyprien -castels(24)

     

    saint cyprien -castels(24)

     

     

    et c'est ici que se terminera  notre voyage dans le Perigord noir.. c'est une tres belle region ..

     

     

     


  • abbaye de cadouin

     

    Aux confins du Périgord Pourpre et du Périgord Noir, au Pays des Bastides et Cités médiévales, le village de Cadouin, blotti autour de son abbaye médiévale, est un havre de paix au coeur de la forêt de la Bessède.

     

    Fondée en 1115 par Géraud de Salles, l'abbaye s'est rapidement développée pour devenir un monastère puissant et un prestigieux sanctuaire de pèlerinage grâce à une relique insigne, objet de vénération et de gloire : le St Suaire de Cadouin.

    abbaye de cadouin

     

    abbaye de cadouin

     

    abbaye de cadouin

     

    abbaye de cadouin

     

    abbaye de cadouin

     

    abbaye de cadouin

     

     

     

     


  • monpazier

    Monpazier est très certainement la Bastide la plus célèbre et la mieux conservée du Périgord.
    Fondée en 1284 par Edouard 1er et Pierre de Gontaut, alors évèque de Biron, elle a pour objectif de consolider la zone de défense établie par le souverain avec les bastides de Lalinde, Beaumont, Molière...
    En 1574, la bastide est aux mains des Huguenots et de leur chef, Geoffroi de Vivans qui prendra également plus tard la bastide de Domme.
    Paroisse unie de la révolte, la bastide est le lieu d'une grande assemblée en 1594. Monpazier est à nouveau en insurrection en 1637 sous la conduite du tisserand d'un bourg voisin: Buffarot. La répression est organisée par les troupes du duc d'Epernon, et Buffarot subit le supplice de la roue, on promènera sa tête jusqu'aux portes de Belvés!
    La ville telle que vous la visitez aujourd'hui forme un quadrilatère, trois des six portes sont fortifiées, des rues s'étirent d'une extrémité à l'autre, parallèlement aux grands cotés, croisées de quatre rues transversales qui partagent ainsi la cité en rectangles.

     

    monpazier

     

    monpazier

     

    monpazier

     

    monpazier

     

    monpazier

     

    monpazier

     

     

     


  •  

    molieres

    Molières est une Bastide anglaise fondée en 1284 par Jean DE GRAILLY, sénéchal du roi d’Angleterre. Elle reste inachevée et n’a pas connu l’expansion urbaine de Monpazier. En 1316, Guilhem de Toulouse, sénéchal du Périgord pour Edouard II d’Angleterre, choisit Molières comme base de son pouvoir et décide d’y construire son château, lui aussi inachevé. La ville fut ravagée par la guerre de Cent ans, reconstruite puis à nouveau ruinée par les féroces combats des guerres de religion.

    La Bastide par elle même avec ses rues à angles droits et les carreyrous.
    Elle a été édifiée selon un plan régulier, les rues convergeant vers la place centrale. Molières n’a jamais été bordée de maisons à couverts. Seule la maison dite du Bayle a ses cornières. Cela ne l’empêche pas d’être un village séduisant encore embelli par une petite église gothique et les ruines de l’ancien château fort.

    molieres

     

    molieres

    molieres

     

    molieres

     

    molieres

     

    molieres

     

    molieres

     

     

     

     


  •            

    chateau de biron

    Parcourez un géant de pierre exceptionnel

    Aux confins du Périgord Pourpre au Noir, de l'Agenais aux portes de la vallée du Lot, Biron embrasse un large panorama. Un territoire sculpté par son histoire tumultueuse. Ici on vient se dépayser dans une campagne aux allures de Toscane, s'émerveiller aux pieds de hautes forteresses au cœur du pays des Bastides. Biron se place comme un emblème architectural du Sud-Ouest, tant par sa démesure que par la qualité de cette conjugaison de périodes. Témoignant de l'extraordinaire talent et la fantastique inspiration des meilleurs bâtisseurs de toutes les époques. De l'an mille à nos jours, Biron vous invite à un voyage unique à travers le temps, les Arts et la majesté de ses lieux. chateau de biron
     

    chateau de biron

     

    chateau de biron

     

    chateau de biron

     

    chateau de biron

     

     

     

     

     

     


  • beynac

    « Sem de Bainac e n’avem pas paur ! »

    « Nous sommes de Beynac et nous n’avons pas peur »


    Le petit village de Beynac en Périgord, l’un des plus beaux villages de France, s’accroche au rocher percé de cavernes, l’entourant de ses ruelles hantées par un passé millénaire. Il faut aller chercher dans le silence de ses pierres les réponses aux questions que l’on se pose quant à nos racines et découvrir le temps ou les paysans, tisserands et vanniers, pêcheurs et gabarriers, animaient la vie des campagnes et des bords du fleuve Dordogne.

    Rivière, village et château : tel est le trio magique de la rencontre de Beynac, depuis ses origines jusqu’à nos jours. La forteresse médiévale a succédé aux civilisations qui ont habité le plateau calcaire, situation unique  pour surveiller et

     

    beynac

     

    beynac

     

    beynac

     

    beynac

     

    beynac

     

    beynac

     

     

     

     


c'est sur cette plage que j'ai passe mes dernieres vacances ...ALTO