• un adieu un au revoir

     a mon compagnon a mon compagnon a mon compagnon

    Qu'il est long le temps présent Quand plus rien n'est comme avant Tout me fait si mal sans ton amour Mais je garde au fond de moi Tant de souvenir de toi D'une vie où tu étais là chaque jour Un adieu un au revoir Tu es là, vivant dans ma mémoire Ici ou bien ailleurs, viendrons des jours meilleurs  ( emprunte a la chanson un adieu ;un au revoir de hubert latulippe )

     

     

    par ce blog je vais vous faire partager les treize ans que nous avons passe avec ce chien qui en aucun cas pour nous a été considéré comme un animal ou un objet; dés le début de notre rencontre nous l'avons considéré comme faisant partie intégrante de notre foyer;ou que nous allions"ALTO" était de la partie.. si par hasard ce qui n'a arrive qu'une fois il était refuse au restaurant ;et bien nous allions ailleurs. mais pour nous il était inconcevable soit qu'il reste a la maison ;ou qu'il soit dans la voiture... "ALTO" m'a beaucoup donne ;surtout quand je me suis retrouve a la retraite; il a partage mes promenades. était la quand çà allait mal ; toujours en train de m'attendre;bien qu'il aimait sa maîtresse mais la relation n’était pas la même.. vous allez le retrouver sur nos photos de vacances. il me manque ..jamais j'aurai cru que ce serai a ce point;chaque jour son image me reviens .. mais nous nous disons que sa vie a été belle. et que beaucoup de gens qui ont des animaux ne les considèrent pas comme un objet ;ou au début comme une jolie peluche.. vous prenez un animal c'est un contrat pour beaucoup d’années ; pour moi cela n'a pas été assez long.merci de m'avoir lu..et j'ajouterai une chose"des fois vaut mieux la compagnie de son chien ;que celle de certains humains;vous êtes sur qu'il n'y aura aucune trahison leur fidélité est sans égale " .c'est très dur des fois de revoir les photos; mais je lui devait bien cela on ne peux pas oublier cette bête que l'on a aime du jour au lendemain ;aurais je le courage d'aller jusqu'au bout .....la est la question..mais je lui devais bien cela; on ne peux pas effacer cette amitié d'un revers de main; la chose que j'ai promise aussi c'est qu'il ne sera pas remplace;mon épouse vous dira que je l'avais déjà dit avec les autres ;mais celui la fut une exception déjà primo les autres n'avaient pas accès a la maison comme lui;bien sur ils dormaient dans le garage;mais étaient interdit dans le logement. pourquoi lui alors me direz vous;décision de mon épouse au vue de l’état ou on l'avait récupéré; elle m'a dit il vivra avec nous point ..et je l'ai pas regrette ..

     a mon compagnon

     

    c'est sur cette plage que j'ai passe mes dernières vacances

     

  • port du melon

     

     

    port du melon

     

     

     

    Abrité des vents dominants, le charmant port naturel de Melon est riche en patrimoine de toutes les époques et jouit d’une grande et belle plage de fin sable blanc



  • mehnir de trouanigou

     

    mehnir de trouanigou

    Le premier menhir, invisible depuis la route, se trouve à une dizaine de mètres seulement, avant cette entrée de champ, dans les broussailles de gauche. Si l'on franchit le talus, on accède au second menhir, encore plus isolé dans cette parcelle en friche. Selon la saison, elle peut être complètement envahie de hautes fougères.


    Les deux menhirs, vus de l'autre extrémité de la parcelle

      Au fond sur la photo ci-dessus, le premier menhir auquel on accède est situé dans un talus. Haut de 2,95 m et large de 1,15 m, il est en granite porphyroïde de l'Aber Ildut dont on distingue très bien les inclusions roses caractéristiques. Il présente une trace de christianisation sous la forme d'une croix gravée sur une enclave grisâtre.


    Le premier menhir.
    Selon l'époque de l'année,
    les pierres peuvent être complètement isolées parmi les fougères.


        Le second menhir, haut de 4,15 m pour une largeur de 1,30 m et une épaisseur de 1 m environ paraît plus élancé. Comme le premier, il est constitué de granite porphyroïde de l'Aber Ildut que l'on discerne mal sous les lichens.

     



     

     


  • argenton

    Argenton

    Penfoull est une grande plage de sable encastrée dans un mini aber dont les parois rocheuses renforcent le côté sauvage et la vigueur des vagues y pénétrant. De fait, c'est un joli spot de surf et de bodyboard. Ouverte aux vents marins, elle ravira les amateurs de vagues et de sensations fortes, mais elle recèle aussi des recoins plus paisibles qui favorisent la baignade des enfants. Quant aux autres personnes, elles puiseront leur plaisir dans l'originalité de cette crique planquée au fond d'une gorge. Attention, celle-ci est très profonde et, par marée basse, il faut aller chercher la mer à ... 700 m.

     

     

     

     


  • Un monument pareil, ça ne peut pas se rater ! Le plus haut menhir d'Europe encore en place, et peut-être même du monde, est situé légèrement au-dessous du point le plus élevé du Pays d'Iroise ( 142 m ), distant de 500 m.
    Il domine un agréable et large espace réservé aux visiteurs.

    Le grand menhir de Kerloas, finement bouchardé sur toutes ses faces, présente la particularité de posséder un sommet curieusement biseauté. Le monument, qui devait atteindre 11 à 12 m de hauteur aurait en effet été décapité par la foudre dans le courant du 17e siècle et l'on dit que du bloc tombé à terre un cultivateur se serait fabriqué une auge.

       Les spécialistes estiment le poids total du menhir entre 100 et 150 tonnes

     

    mehnir de kerloas

     

    mehnir de kerloas

     

    mehnir de kerloas

     

    mehnir de kerloas

     

    mehnir de kerloas

     

     

     

     

     


  • En Bretagne, situé dans le Finistère au nord de Brest, Meneham est un ancien village de paysans-pêcheurs-goémoniers. Blotti entre les rochers de la Côte des Légendes, sur un site naturel exceptionnel à 100m du GR 34, ce village de chaumières aujourd’hui restauré offre un cadre idéal pour des balades en famille : exposition, animation, musée, ateliers d’artisans d’art, gîte d’étape et auberge.

     

    village de menehan

     

    village de menehan

     

    village de menehan

     

    village de menehan

     

     

    village de menehan

     

     

     


  • chateau de brest

     

    Au cours des siècles, le château de Brest fut l'objet d'importants travaux qui en firent une forteresse quasi imprenable. Il abrite aujourd'hui le site Brestois du musée national de la Marine.

    Dès le IIIe siècle, les Romains installent sur un éperon rocheux dominant l'embouchure de la Penfeld une forteresse capable de résister aux assauts des pirates. Le site suscite la convoitise du Duc de Bretagne Jean 1er qui l'achète au Vicomte de Léon en 1235. Au cours de la guerre de Cent Ans, le château devient un enjeu pour les belligérants. Livré aux Anglais par Jean de Monfort, le château est assiégé à plusieurs reprises, notamment par Du Faustin en 1373, avant d'être racheté par le Duc Jean IV en 1397. Occupé tour à tour par les Bretons, les Anglais et les Français, il est l'objet d'importants travaux qui en font une forteresse quasi imprenable. Les ducs Jean V, puis François II en 1464 le dotèrent d'une puissance d'artillerie et y firent construire la porte d'entrée flanquée de deux grosses tours, d'un pont-levis et d'une herse qui en défendaient l'entrée. L'édification des autres tours est achevée au début du XVIe siècle et Vauban met la dernière touche aux fortifications en 1689. Au XVIIIe siècle, le château sert de casernement et de lieu de détention, d'abord pour des prisonniers anglais, puis pour des prisonniers français dont les chefs chouans. À partir de 1859, le château n'est plus qu'une place militaire relevant de l'armée de terre. En juin 1940, les Allemands s'installent au château. Ils y rassemblent les prisonniers français avant de les acheminer vers les camps en Allemagne. Par la suite, les Allemands utiliseront pour leur compte les installations et creuseront des souterrains. Après la guerre, une nouvelle préfecture maritime est édifiée dans la cour et achevée en 1953

    chateau de brest

     

     

     


  • L’arsenal de Brest ou port militaire de Brest est une base navale de la Marine nationale française constituée d'un ensemble d’installations militaires et navales situé dans la rivière Penfeld, à Brest, dans le Finistère, en Bretagne (France). Il s’agit de la seconde base navale française, après celle de Toulon. Dans le langage populaire ouvrier brestois, l’arsenal de Brest est aussi appelé l’arsouil’.

     

     

    arsenal de brest

     

    arsenal de brest

     

     

    arsenal de brest

     

     

     


  • Dans le cadre exceptionnel du château de Brest, le musée national de la Marine abrite un patrimoine unique témoignant de la grande aventure navale de l'Arsenal de Brest et de la Marine française.

    Dans les salles récemment rénovées, le visiteur pourra découvrir les chefs-d’œuvre de la décoration navale, l'expédition Lapérouse, la vie des bagnards ou encore les navires emblématiques de la Marine contemporaine.

    La visite associe intérieur et extérieur, permettant d’apprécier la richesse des collections, les panoramas sur la rade et la ville et l’architectur du château : des fondations gallo-romaines aux fortifications de Vauban en passant par les courtines, le bastion et le chemin de ronde, c’est un voyage à travers 17 siècles d’histoire qui s’offre au visiteur.

     

    musee de la marine

     

    musee de la marine

     

    musee de la marine

     

     

     


  • Roscoff est une station balnéaire dynamique où il fait bon vivre toute l'année et qui possède un patrimoine architectural exceptionnel et préservé. Baladez-vous à travers les ruelles du coeur historique, le long des façades richement sculptées des demeures d'armateurs qui firent sa prospérité... c'est un vrai régal ! De nombreuses boutiques colorées sont installées en ville, rendant la balade encore plus agréable.

     

    roscoff

     

    roscoff

     

    roscoff

     

    roscoff

     

     

     

     

     


c'est sur cette plage que j'ai passe mes dernieres vacances ...ALTO